Comment fêter 7 saints en un jour ?

par Serena 13 Février 2007, 11:43 Res Orbis

Saint-Valentin Cupidon14 février : revoici la Saint Valentin. Fête qui nous montre du doigt lorsque nous sommes célibataires ou qui nous pousse à enrichir les chocolatiers, les bijoutiers ou les fleuristes une fois en couple ! Personne n´échappe au marketing à outrance : de mièvres cœurs de papiers et de plumes dégoulinent des devantures de nos magasins préférés et des cartes de vœux criardes ou bondissantes envahissent les papeteries ou internet. Tandis que de l’autre côté de l’Atlantique, en plus de l´amour, on  y adjoint l´amitié afin de cibler une plus grande partie de la population. Mais qui se souvient encore des origines de cette fête ?

Les lupercales romaines, organisées le 15 février, en seraient la version la plus ancienne. Ces fêtes de la fertilité dédiées à Lupercus ou Faunus, dieu des troupeaux et bergers, marquaient le jour du printemps. Les prêtres, après avoir sacrifié une chèvre au dieu et bu du vin, couraient dans les rues à moitié nus afin de toucher les passants à l’aide de la peau de l’animal sacrifié. Les jeunes femmes approchaient volontiers car la peau avait la réputation de favoriser la fécondité. En fin de cérémonie, une « loterie de l´amour » était organisée au cours de laquelle chacun trouvait sa chacune pour un an au hasard d´un tirage... Le christianisme se serait approprié cette fête — comme la plupart des fêtes païennes — par décret du pape Gelase Ier en 498, laissant Lupercus retourner progressivement à ses moutons. La date fût changée en 14 février sous prétexte que les oiseaux commençaient à s'accoupler à cette date.

Lupercales romaines

Au Moyen-Age, on retrouve le mot « valentin » associé au cavalier qui accompagnait une gente damoiselle dans toutes ses sorties. Il se devait de lui offrir des cadeaux et, bien sûr, l’amoureux transi était condamné à créer lui-même ses cartes en absence de librairie spécialisée. Le jour de la Saint Valentin est resté bien longtemps la fête des célibataires au cours de laquelle les jeunes filles se cachaient à l’extérieur du village, attendant fébrilement que les jeunes hommes les trouvent. Leur mariage était alors fêté dans l´année.

L’identité du saint qui aurait donné son nom à la fête actuelle semble encore débattue par les historiens : pas moins de sept saints porteraient le nom de Valentin et plusieurs légendes leur sont associées. Un saint Valentin aurait été décapité un 14 février à Rome parce qu´il refusait de se rallier aux rites païens. Pendant sa captivité, les enfants venaient lui glisser des missives entres les barreaux de sa geôle. Serait-ce l´origine de nos billets doux ? Un autre saint Valentin — à l´époque de l´empereur Claude — bénissait secrètement les mariages durant les campagnes militaires. Le « César » interdisait le mariage arguant que c’était la principale cause de la pénurie de soldats : les hommes préférant rester au foyer avec leur chère et tendre. Si seulement c´était vrai… Selon la légende, avant d´être torturé et décapité — évidemment un 14 février — il aurait glissé à la fille de son geôlier une feuille en forme de cœur signé « De ton Valentin ». La tradition de la saint Valentin serait-elle bâtie sur le sacrifice et le sang ? Faut-il y voir un parallèle entre amour et douleur ?

Les croyances populaires se sont mêlées à l´histoire, la saupoudrant de quelques superstitions amusantes:
  • Le jour de la Saint-Valentin, le premier nom d’homme qu'une femme lit dans les journaux ou entend à la radio ou à la télévision est le nom de lhomme quelle épousera.
  • Si vous voyez un écureuil le jour de la Saint-Valentin, vous épouserez un radin qui saccaparera tout votre argent.
  • Si vous voyez un chardonnet, vous épouserez un millionnaire.
  • Si vous voyez une volée de cygnes, vous aurez un mariage heureux et paisible.
  • Si vous trouvez un gant abandonné sur un chemin, votre futur valentin aura le gant manquant.
  • Si vous voyez un rouge-gorge, vous épouserez un homme portant l'uniforme.
  • Si vous voyez un moineau, vous épouserez un homme pauvre mais votre mariage sera heureux.
  • Pensez à cinq noms de garçons qui vous plaisent. Prenez une pomme et récitez les cinq noms auxquels vous avez pensé en tournant la queue de la pomme jusquà ce quelle casse. Le nom que vous avez prononcé à ce moment précis est le nom de lhomme que vous épouserez.
  • Cueillez un pissenlit. Soufflez puis comptez combien de graines il reste sur la tige. Il sagit du nombre d'enfants que vous aurez.

Nous voici bien éloignés de la fête actuelle, si commerciale… Serions-nous réduits, le jour de la Saint Valentin, à panser les blessures que nous nous infligeons tout au long de l´année en amitié comme en amour ? L´amitié comme l´amour est à l’image d’un jardin : ils se construisent au jour le jour. Tel un bon jardinier, nous devons le désherber plusieurs fois l´an et entretenir ses parterres y compris lorsque nous croyons que la nature dort. Alors pourquoi ne faire attention qu’un seul jour dans l’année alors que toute une vie s´étend devant nous aux côtés de l´être aimé? A méditer lorsque nous franchirons le seuil du chocolatier, du bijoutier ou du fleuriste le plus proche et n’hésitons pas à y revenir plus souvent …

 

commentaires

serena 07/03/2007 13:49

bonjour Mog,
ce site est principalement le site d´alexandre et des castaliens qui ont bien voulu me laisser une petite place ;) Mais je suis bien d´accord, ce site est magnifique et le tien l´est tout autant :)
Pour moi le rituel de la maguerie ou paquerette pour les plus patients, a plutot un rapport avec le fait que quelqu´un te plait et que tu interroge le hazard pour connaitre ses sentiments et ce pas forcément au moment de la saint valentin. 
 

Mog 21/02/2007 12:41

Bonjour je découvre à l'instant ton blog qui est magnifique. Je croyais que c'était avec les marguerites après avoir dit les rituels "Il m'aime, un peu beaucoup passionemment à la folie pas du tout" qu'après on soufflait sur le jaune du milieu qu'on mettait sur la main et qu'en soufflant on savait combien d'enfant on allait avoir. En tout cas, j'apprend que c'est aussi le cas pour le pissenlit. Bonne journée et encore bravo pour ton blog

Haut de page