L’utopie Mundaneum

par Jonathan 12 Février 2008, 23:00 Mirabilia

Tiroirs du Répertoire Bibliographique Universel © P.Tombelle

Tiroirs du Répertoire Bibliographique Universel © P.Tombelle

Bien peu de gens connaissent aujourd'hui les noms de Paul Otlet et Henri La Fontaine, ainsi que les mots de Palais Mondial, de Mundaneum ou de Cité Mondiale. C'est comme si cette fascinante utopie avait disparu sans laisser de traces. L'aventure dura pourtant plus d'un demi-siècle, mobilisant des énergies considérables et suscitant le concours de personnalités prestigieuses.

 

Henri La Fontaine et Paul Otlet ont le goût des sciences et peut-être plus encore l’envie de prendre part au cours de l’Histoire. Pacifistes et internationalistes convaincus, ces deux juristes vont se lier d’amitié et joindre leur destin au travers d’un vaste projet aux ramifications multiples : Le Mundaneum. Le projet visait à rassembler l’ensemble des connaissances du monde et à les classer selon le système de Classification Décimale Universelle (CDU) qu’ils avaient mis au point.

Paul Otlet, Henri La Fontaine et son épouse Mathilde Lhoest devant les portes du Palais Mondial au Cinquantenaire à Bruxelles, 1930

Paul Otlet, Henri La Fontaine et son épouse Mathilde Lhoest devant les portes du Palais Mondial au Cinquantenaire à Bruxelles, 1930

A cette époque, les journaux et les hommes sont entraînés par le rythme des découvertes de la science chargée de promesses incomparables. Les besoins de recenser et rationaliser les données du monde les poussent à agir. Ils inventent un système bibliographique en 1895, sous le patronage du Gouvernement Belge. En 1925, le « Palais Mondial-Mundaneum » est né. Sorte d’encyclopédie en trois dimensions, le Mundaneum est un musée d’un genre particulier, un « musée de l’humanité technique et scientifique » conçu dans une perspective internationaliste. En tout, pendant plus de 40 ans, ils oeuvreront à tout collationner, sans relâche et de plus en plus pressés.

 

Pourtant, cette folle utopie se solde par un échec sans doute inévitable. A cette époque, Paul Otlet prend connaissance du projet de Cité Mondiale initié par Andersen. Il se réapproprie alors l’idée et propose à Le Corbusier d’en être l’architecte. Utopie par excellence, la Cité ne sera finalement jamais réalisée, et finalement le projet sera mis entre parenthèse pendant de longues années. Le Mundaneum renaît en 1998, après une profonde rénovation et son ouverture au public, via une salle d’exposition dont la scénographie a été réalisée par François Schuiten et Benoît Peeters, célèbres auteurs de bandes dessinées dont l’univers surréel fait écho à ce projet titanesque.

Employés du Mundaneum - Image d'archives © Mundaneum

Employés du Mundaneum - Image d'archives © Mundaneum

Phénomène complexe aux ramifications innombrables, le projet du Mundanéum a des implications historiques et philosophiques, littéraires et esthétiques, informatiques et architecturales. À travers le rôle joué par Hendrik Andersen et Le Corbusier, elle constitue une page importante de l'urbanisme moderne. Construit dans les années trente par l'architecte Vleugels, le bâtiment a été conçu dans un style art Déco. L’objectif de la Cité était de rassembler, à un degré mondial, les grandes institutions du travail intellectuel : bibliothèque, musée et université.

Aujourd’hui, le Mundaneum est un centre d'archives composé de vastes collections documentaires telles que la presse, les affiches, les cartes postales ou encore des plaques de verre (Musée International de la Presse, le Répertoire Iconographique Universel, le Répertoire Universel de Documentation). L'originalité du Mundaneum réside dans la conservation de fonds d'archives liés à des mouvements d'idées pacifistes, socialistes pour mener notre société à une réelle pratique démocratique. Au tournant du XXème siècle, ces idées évoluent vers le féminisme, l'anarchie, l'objection de conscience.

En tout, le fond documentaire du musée représente quelques 6 km de documents amassés.

Il y a quelque chose de pathétique dans ces 260 meubles fichiers, ces 12 millions de fiches toutes du même format, dont certaines évoquent des Bibliothèques Impériales de Pékin ou Saint-Petersbourg disparues depuis des lustres, dans des langues innombrables et des écritures de plus en plus hâtives qui tentent de rattraper le temps perdu...

Benoît Peeters

Bibliographie

L'homme qui voulait classer le monde, Paul Otlet et le Mundaneum (Biographie Réflexions faites), de Françoise Levie (Les Impressions nouvelles)

 

Localisation

Mundaneum - Centre d'Archives de la Communauté française
76, rue de Nimy - 7000 Mons
Province du Hainaut - Wallonie - Belgique

L'histoire du Mundaneum pour personnes malentendantes

Mundaneum © F. Raevens

Mundaneum © F. Raevens

 

 

 

Système de Classification Décimale Universelle (CDU)

La CDU, ou Classification Décimale Universelle, inspirée de la Decimal Classification (DC) de l’Américain Dewey, a été imaginée par Otlet et La Fontaine pour répondre de manière plus adéquate au problème complexe du classement des documents.

 

En effet, alors que le bibliothécaire américain avait introduit en 1874 sa méthode de classement en la basant sur une division des connaissances en dix classes, Otlet et La Fontaine enrichissent le système par l’adjonction de sous-classes et de signes destinés à affiner les possibilités descriptives pour classer et répertorier les documents.

 

Ainsi, un ouvrage consacré aux socialistes néerlandophones du Hainaut entre 1885 et 1960 a comme cote :

  • dans la DC :   335.493
  • dans la CDU :  335.52 (493.5) ( =393.2) "1885-1960", soit :

+ 3 Sciences sociales - la table principale
+ 33 Economie politique
+ 335 Socialisme
+ 335.52 Socialisme réformiste
+ (493) Belgique – division commune de lieu
+ (493.5) Hainaut – division commune de lieu
+ (=393.2) Flamands – division commune de peuples
+ "1885-1960" – division commune de temps

L’utopie Mundaneum

 

 

 

Henri La Fontaine (1854-1943)

Sénateur socialiste d’envergure. Grand voyageur, admirateur de Wagner (il a traduit le livret de la Walkyrie), alpiniste et franc-maçon, La Fontaine œuvra sa vie durant pour un monde de justice et de paix. Il reçut la consécration officielle en 1913 avec le prix Nobel. Précurseur en de nombreuses matières, Henri La Fontaine défendra avec ferveur la démocratie nationale et internationale, le droit des minorités et celui des femmes.

Henri La Fontaine et l'utopie Mundaneum, par François Schuiten

Henri La Fontaine et l'utopie Mundaneum, par François Schuiten

Paul Otlet (1868-1944)

Paul Otlet, érudit, précoce (il écrit son premier ouvrage, L'Ile du Levant à l'âge de quatorze ans) et systématique (il invente Le Sommaire périodique des revues de droit, tables mensuelles de tous les articles juridiques publiés dans les périodiques belges).  Il se distingua par ses travaux en matière de bibliographie avec la création en 1895 de l’Office International de Bibliographie grâce auquel il mettra en place le système de Classification Décimale Universelle (CDU) et le standard de 12,5 sur 7,5 cm imposé aux fiches bibliographiques, toujours en vigueur dans les bibliothèques du monde entier. Père de la documentation, Otlet dont on dit aussi qu’il a eu bien avant l’heure, l’intuition d’Internet : « On peut imaginer le télescope électrique, permettant de lire de chez soi des livres exposés dans la salle ‘teleg’ des grandes bibliothèques, aux pages demandées d’avance. Ce sera le livre téléphoné… »

Paul Otlet, par François Schuiten

Paul Otlet, par François Schuiten

commentaires

Céline 22/01/2016 16:48

Bonjour,

Dans le cadre de notre festival (Les Printemps de Haute-Corrèze), une exposition va être réalisée par des lycéens sur les idées de Paul Otlet notamment autour de l'architecture. A ce titre j'aimerais savoir si nous pourrions utiliser le visuel ci-dessus "Paul Otlet, par François Schuiten" et si oui l'auriez-vous en HD. Je vous remercie pour votre réponse.

Eric Poindron 06/10/2008 08:26

Rendez-vous sur le site des éditions de LES IMPRESSIONS NOUVELLES, à Bruxelles, pour avoir les dernières nouvelles (et les dernières parutions) du Mundaneum

Très amicalement

Eric Poindron,

Le Cabinet de Curiosités d'Eric Poindron

http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites

Esteban Albertini 02/10/2008 16:27

Bonjour,

J'ai cru comprendre dans un article du Herald Tribune que le livre "Monde" d'Otlet a été récemment réimprimé. Savez-vous par quel éditeur et où peut-on le commander ?

Merci par avance,
Esteban Albertini

Jonathan 07/09/2008 11:44

Merci pour vos commentaires encourageants.
Quant aux sources, discutées ici, de cet article, je fais totale transparence en indiquant dans le texte que les éléments proviennent de "L'homme qui voulait classer le monde, Paul Otlet et le Mundaneum" (Biographie Réflexions faites), de Benoit Peeters et Françoise Levie (Les Impressions nouvelles, 2006).
Cependant, merci d'avoir apporté une donnée bibliographique supplémentaire, que les lecteurs pourront utilement consulter s'ils sont intéressés par ce sujet.
A noter d'ailleurs, la sortie prochaine de :
"Le Mundaneum, les archives de la Connaissance", ed. Les Impressions nouvelles, Auteurs Collectifs, attendu pour le 20 septembre 2008.

Michel 07/09/2008 10:32

Très bon article, qui fait une bonne synthèse de ce que j'ai pu lire en diverses sources : Schuiten, Poindron...
Je sens que je vais profiter d'un voyage en Belgique pour faire un détour. Merci de m'avoir donné envie.

Miklos 29/08/2008 01:17

Le début de cette page est identique au paragraphe introduisant les plans de Schuiten et Peeters (dans "Voyages en utopie", Casterman, 2000). Le dessin reproduit ici apparaît dans le livre, dont le titre semble aussi avoir inspiré celui de cet article. Il aurait été - a minima - correct d'en donner la référence.

Haut de page